• Barbe bleue, Amélie Nothomb

     

    Barbe bleue, Amélie Nothomb

      •  Le résumé du roman

    Saturnine vit avec une amie, dans un petit appartement de 25 mètres carré à Marne-la-Vallée. Elle recherche un appartement à Paris, en vain. Pourtant, un jour, une annonce la séduit. Un "grand" d'Espagne recherche une colocataire, pour un loyer dérisoire. Saturnine tente sa chance. S'en suit une série de dîner, aux conversations étranges. Un mystère persiste: que sont devenues les huit anciennes colocataires de l'espagnol, qui ont pénétré dans sa chambre noire malgré l'interdiction ? 

     

      • Mon avis

    Avant tout, la chose que je retiens de ce livre est sa complexité. Le style est certes simple, fluide, les descriptions minimalistes, l'ensemble n'en reste pas moins complexe. Les sentiments sont complexes, les relations sont complexes, les références sont complexes. 

    Bien que j'ai aimé lire ce livre, il ne me reste pas moins un goût d'inachevé. J'ai le sentiment agaçant d'être "passée à côté" du livre, d'un chef-d'oeuvre peut-être, pour une raison que je ne m'explique pas. 

    Côté personnage, ils sont attachants, sans devenir néanmoins des amis, pour lesquels on se prend d'une affection inconsidérée.

    Le fait que le livre soit focalisés sur des dialogues entre les deux personnages principaux (voire uniques...) le rend intéressant et très vivant. Chaque mot à une signification, donne un indice. Les dialogues sont réellement très bien rédigés, jamais ennuyeux ni plats. 

    La fin est, pour ma part, inattendue. On pense à une "happy end" amoureuse. Finalement, ce n'est pas réellement le cas, et on ne connaît pas le destin final des personnages.

    Les thèmes abordés sont intéressants: les couleurs sont omniprésentes, la mort également, ainsi que la religion, la notion de "bien" et de "mal", l'amour. La livre invite à une réflexion, à se faire un avis sur différentes questions quasi-philosophiques.

    Pour conclure, c'est un livre intéressant à lire, mais qui n'en reste pas moins déroutant.  

    « # Citation 39 # Citation 40 »

  • Commentaires

    4
    Emma
    Vendredi 24 Novembre à 16:47
    Merci pour ce commentaire. Si je dois donner des points positifs sur cette je peux dire quoi? (Je sais que cette critique date un peu mais voilà :3)
    3
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 16:57

    Eh bien, quelle déclaration ! 

    Merci pour ton commentaire, d'abord, d'autant plus que, comme tu l'expliques, ce n'est pas le genre d'article qui te plait. Ça me fait vraiment plaisir que quelqu'un lise mes critiques. Parce que ça m'amuse vraiment de les écrire, et je prends quand même ça au sérieux. 

    Je te souhaite également une très bonne année. Quant au thème, je suis d'accord, j'y réfléchis. Mais je suis mauvaise en thème :(

    En tout cas merci pour tes commentaires, toujours très constructifs et motivants ! 

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 18:25

        C'est sans doute parce que t'aime bien ça que c'est bien fait dans ce cas. ;)
        T'inquiètes pas pour le thème, tu peux sans doute y arriver! Le header est déjà parfait et la "mise en page" est pas mal, il faudrait juste redonner un petit coup de pep's!  :D

        Me remercie pas, c'est normal ! 

    2
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 01:51

    Bonsoir :) ou bonjour, peu importe... C'était pour introduire mon commentaire. x)

    Je passais sur ton blog, comme ça. Parce que j'l'aime bien ;) 
    Puis je regarde des derniers articles puis...je me dis mais "mince... une critique de livre", moi je suis pas du genre à lire des livres et encore moins lire des critiques de livres! Mais bon... Mon regard s'est posé sur "Espagne" puis "espagnol". Et là je me suis dis "ah bah finalement ça m’intéresse" u.u Alors, aussi étonnant que ça puisse l'être,
    moi! Valou- !  J'ai lu ta critique de livre. u.u 

    Bon mon commentaire devient long donc je vais arrêter de raconter ma vie hein. Pour faire un peu plus court, même si je ne suis pas un très grand grand grand fan de ces critiques. Je suis quand même fan de la tienne. T'as vraiment les bons mots... Tu dis juste ce qu'il faut. C'est vraiment bien, et je trouve carrément dommage que personne est commenté quoi. 

    Donc voilà, je voulais t'apporter mon soutient. Tout en espérant que d'autres personnes vont le faire également très prochainement, puisque pour moi, tu le mérite.

    PS:

    Pardon pour le long commentaire, je te souhaite une bonne année 2016!
    Et crois moi redonner des couleurs à ce blog grisailleux ne lui ferait sans doute pas de mal ! Le gris, ça va un temps mais ça devient triste au bout d'un certain moment.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :