• La ferme des animaux, George Orwell

    La ferme des animaux, George Orwell       

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quatrième de couverture: Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Boule de Neige et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement : " Tout deuxpattes est un ennemi. Tout quatrepattes ou tout volatiles, un ami. Nul animal ne portera de vêtements. Nul animal ne dormira dans un lit. Nul animal ne boira d'alcool. Nul animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. " Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : " Tous les animaux sont égaux, mais  il y en a qui le sont plus que d'autres. "

     

    Les "plus" de ce livre:

    •  Un récit sur des animaux, original et bien mené.
       
    •  La critique qui se camoufle derrière cette histoire, avec des références à certains régimes totalitaires. Une apparence d'égalité, de fraternité et de propriété qui camoufle en fait une caste dominante, tyrannique et usurpatrice des biens; avec manipulation de chiffres et propagande.    

     

    Les "moins" de ce livre:

    • Une écriture un peu trop simple, des personnages pas forcément attachants.
       
    • Le lecteur voit très bien arriver la transformation de la république des Animaux en état totalitaire, ce qui peut être regrettable. Rien ne nous surprend, tout est anticipé à l'avance.

     

     

    En conclusion:

    Un livre intéressant, satire de certains régimes, qui permet de réfléchir et de mieux comprendre l'état d'esprit des personnes sous un régime totalitaire: manipulées, terrorisées, endoctrinées, et massacrées en cas de non-conformité à ce que désire le régime. Avec une écriture simple, ce livre partisan nous présente l'envers du décors; remarquable au vu de sa date de publication.

    « #Citation 7Rencontre avec l'écriture »

  • Commentaires

    2
    Mardi 15 Septembre 2015 à 10:09

     Non, je ne l'ai jamais lu, mais j'en ai bien sûr entendu parlé et il est vrai qu'il donne envie ! Peut-être un jour, quand j'aurai le temps *utopie*

    1
    Mardi 15 Septembre 2015 à 03:28

    Oh, je n'avais pas vu que tu avais lu ce livre ! Je l'ai bien aimé, mais peut-être l'aurais-je aimé davantage si je ne l'avais pas lu en anglais il y a un paquet d'années, sûrement un peu trop tôt. Je trouve que les livres d'Orwell sont effrayants. 1984 fait frémir. L'as-tu lu ? Je pense qu'il est mieux que celui-là. Bien qu'il soit nettement plus long, je l'ai lu beaucoup plus vite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :