• "Amour impossible ?", Une Indofan

    "Amour impossible ?", Une Indofan

    (Cliquez pour agrandir)

              Une Indofan m'a demandé une critique de son texte, joint ci dessus. Comme pour LilouB, trois axes d'analyse.

    • Forme du texte :

    - Des paragraphes différents par la taille, un texte plutôt aéré qui donne envie de lire.

    - Quelques fautes d’orthographe et de choix, notamment de conjugaison :

    « Puis leur tour passa et le reste devenait vague » J’emploierais plutôt du passé simple ici : et le reste devint vague, qui sonne bien mieux à mon sens.

    - Je suis pas fan de l’emploi de mots « nouveaux »  pour mes propres textes: flashé par exemple, mais ça colle avec ton texte et ça rend bien.

     

    • Fonds du texte :

    - Une histoire d’amour plutôt banale, mais attendrissante qui me rappelle des souvenirs. Reprise du thème de l’amour impossible qui fonctionne plutôt bien. Peut-être accentuer d’avantage ce côté impossible, pour rendre le dénouement (le baiser final…) plus surprenant ?

     - Une histoire très efficace, notamment pour de jeunes lecteurs.

    - « Cette histoire de prénom, je m’en foutais » C’est isolé cette histoire de prénom, tu n’en a pas parlé avant, or tu laisses entendre que c’est quelque chose qui était important mais qui ne l’est plus. Donc tu perds un peu le lecteur.

     

    • Style :

    - Quelques phrases avec des mots manquants :

    « Ses yeux étaient posés sur les miens, l’espace d’un instant ». Vu que c’est « l’espace d’un instant » il vaudrait mieux dire « s’étaient posés sur les miens » pour traduire d’un mouvement, assez furtif, limité dans le temps.

    « Pendant que ses doigts pianotaient l’instrument, le fixais et ne regardais que lui » Le sujet des deux derniers verbes est indispensable et manquant : je le fixais et ne regardais que lui.

    « Lorsque le cours termina » idem, lorsque le cours se termina.

    - De jolies phrases :

    « La journée terminée, les écouteurs sur les oreilles, la pluie battant contre les carreaux, je le regardais amoureusement à travers la vitre » J’aime le rythme de cette phrase, l’accumulation de détails du début pour repousser l’action.

    Le paragraphe final, plutôt bien écrit et tellement tendre. Plein d’espoirs.

                 - D’autres plus maladroites :

    « Je savais peu de ce garçon […] C’est pas mon genre de spéculer sur les amours impossibles. Je ne connaissais rien de lui » Le passage au présent me gêne, même s’il peut se justifier.

    « Vint alors ce jour, où j’avais espagnol. Or mon amie n’ayant pas cette option, j’étais seule. Or ce jour […] » Pas mal de répétitions : « ce jour », « or ». Le découpage de la phrase me gêne un peu également, les relier rendrait sans doute le style plus fluide.

    « Ce sera tout comme ma drogue ? » Je dois avouer ne pas avoir compris cette phrase : est-ce « Sera-t-il comme ma drogue ? » « Sera-t-il comme une drogue pour moi ? »

     

    CONCLUSION:  Un joli texte, plein d’innocence et de simplicité. Dommage que quelques problèmes de « style » gâchent parfois le tableau que tu dresses. Un texte qui plaira sans doute beaucoup à un public jeune, de l’âge de tes personnages de par la tendresse et la simplicité de l’histoire, fidèle aux problèmes de cœur des adolescents. Un texte à lire.

     

    « "Quand le lieu nous révèle l'Homme", LilouBParanoïa »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Mardi 1er Juillet 2014 à 13:23

    C'est difficile de voir ses propres erreurs, ces propres fautes... Je serai incapable de faire une telle critique pour moi-même x) C'est là que les autres, les lecteurs, sont très utiles :)

    Contente que ça t'aide, c'est le but :)

    Et de rien, c'était un plaisir :)

    1
    Mardi 1er Juillet 2014 à 12:27

    Merci beaucoup pour cette critique ! Tu m'aides vraiment pour avancer.

    Je suis d'accord pour certains accords... me relire ce n'est pas mon fort, et encore il faudrait que je me relise plusieurs fois.

    Merci  ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :